Chute de température, manque de lumière… L’hiver qui se termine a peut être entamé votre moral. L’occasion de faire une cure de revitalisation.

Voici quelques conseils essentiels, mais qui ne remplacent pas un bilan personnalisé chez votre naturopathe. 

Si la cure détox est connue du grand public, les naturopathes ont aussi un autre outil, la cure de revitalisation. Elle permet de travailler sur 4 points essentiels : l’alimentation, le sommeil, l'activité physique et la connexion à la nature. 

  • L’alimentation : elle doit être bio pour ne pas fatiguer le corps par des besoins de nettoyage accrus. Il faut donc consommer beaucoup de fruits et légumes crus, peu cuits ou à la vapeur douce pour préserver les enzymes et les vitamines qui disparaissent à la cuisson.
  • Le sommeil et la relaxation permettent de casser les mécanismes du stress, car celui ci inflamme et sursollicite le corps. On peut explorer toutes les pistes : prendre une douche chaude avant de se coucher, s’inspirer de videos d’étirements ou de yoga sur Youtube, déposer quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie sur un coin de l’oreiller…
  • L’activité physique : rien de mieux que de faire bouger son corps pour transformer la fatigue nerveuse et psychique en fatigue physique. Par ailleurs, la production d’endorphines améliorent les capacités de bien-être.
  • La reconnexion à la nature : les appareils électriques, les environnements confinés dans des immeubles de pierre nous exposent à beaucoup d’ions positifs. Nos échanges bioélectriques ont besoin d’ions négatifs pour une polarisation équilibrée : les balades en forêt et à la montagne nous les offrent à foison.

 

Le saviez-vous

La plante des pulsions sucrées

Le gymnema sylvestre est une plante grimpante des fôrets de l'Inde. Ses feuilles, lorsqu'on les mâche, inhibent le goût du sucré. La médecine ancestrale ayurvédique l'utilise pour tous les problèmes liés à l'excès de sucre. En effet, elle stimule la production d'insuline et ralentit l'absorption du sucre au niveau intestinal. Très puissante, elle doit être utilisée sous le contrôle d'un thérapeute, notamment en cas de diabète.

La vitamine C protège bien des maladies cardiaques

Un régime riche en vitamine C, faisant la part belle aux fruits et légumes, permet d’abaisser le risque de mor - talité cardiovasculaire de 70 % ! C’est la conclusion d’une étude espagnole qui a décortiqué les habitudes alimentaires de 13 421 personnes pendant onze ans. Les chercheurs se sont assurés que ce bénéfice est bien lié à la vitamine elle-même et non aux fibres dont les produits végétaux sont également riches. L’effet protecteur se manifeste pour des apports d’au moins 320 mg par jour.

Martín-Calvo N, Martínez-González MA. Vitamin C Intake is Inversely Associated with Cardio - vascular Mortality in a Cohort of Spanish Graduates: the SUN Project. Nutrients. 2017 Aug

La naturopathie remboursée par certaines mutuelles

 La naturopathie n’est pas remboursée par la Sécurité sociale, mais des Mutuelles de santé de plus en plus nombreuses incluent dans leurs garanties la prise en charge des dépenses de santé dédiées aux thérapies naturelles. Renseignez-vous sur un comparateur :  http://www.mutuelles-pas-cheres.org/naturopathe-rembourse-mutuelle